La boutique du Musée

Par Yves Thuriès

Voir
-

Chocolats, gourmandises et douceurs à la boutique du Musée

La visite vous a mis en appétit ?

Pour que le plaisir soit complet, notre Musée dispose d'une boutique (entrée indépendante de la visite du Musée) où nous vous proposons une large variété de gourmandises et chocolats Yves Thuriès, deux fois Meilleur Ouvrier de France.

La boutique vous accueille aux heures d'ouverture du Musée.

Nous serons heureux de vous accueillir dans notre espace boutique pour vous faire découvrir la gamme des chocolats Yves Thuriès et déguster nos croquants de Cordes sur Ciel.

Boutique

Le Croquant de Cordes

Notre Chef pâtissier Patrick Lasseigne a remis à l'honneur le Croquant de Cordes, spécialité du village, à base d'amande et de sucre.

Véritable symbole de la ville, les touristes apprécient cette remarquable pâtisserie à tel point qu'aujourd'hui pas un visiteur ne repart de Cordes sans son paquet de croquants !

Croquants

Un peu d'histoire

Au 17ème siècle, le comtat cordais se trouve avec un excédent d’amandes; les amandiers fleurissaient partout dans la région. Que faire alors de cette production?

C’était l’époque des oublies et des gaufres. La Mère Bordes qui tenait alors une hostellerie dans le vieux Cordes et servait également du vin de la région, c’est-à-dire du Gaillac, décida pour accompagner ce breuvage de préparer des "couques" à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs que l’on appellera très vite à cause de leur texture croquante et croustillante "les Croquants de Cordes".

Cette coutume se répandit à tel point, que dans toutes les chaumières, après la cuisson du pain, il était d’usage de cuire les "croquants". La compétition fut telle que c’était à celui qui ferait le meilleur croquant. Les recettes étaient jalousement gardées.

Néanmoins, elles se divulguèrent et tous les Cordais surent faire d’excellents croquants. On trouvera d’ailleurs la recette du croquant de Cordes dans plusieurs ouvrages fin 18ème et début 19ème.

Yves Thuriès, Cordes et les Croquants

Enfant, Yves Thuriès découvre Cordes sur Ciel avec son instituteur. Le village médiéval aux milles légendes lui laissera une forte impression.

Au milieu des années 1970, Cordes est devenu un site touristique. Yves Thuriès souhaite y retourner. Il ouvre dans le village, "La boutique de la cité" pour y vendre les fameux croquants", biscuit médiéval dont il a relancé la spécialité dans le village.

Yves Thuriès a pour habitude de montrer comment, entre les bulles d’un bon croquant, on peut voir du haut de la place de Cordes sur Ciel, le clocher du village d’en face.

Nuages
A découvrir : Les Rochers de Cordes sur Ciel